13 février 2009

A Vincent et Benoit Drouillat

Ils furents tes compagnons de cordée, voilà qu'ils t'ont rejoinds.

Je pense trés fort à vous 3 ce soir.

Sommet_gillarde_1_ IMG_4984

      

Posté par veronique38 à 00:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur A Vincent et Benoit Drouillat

    Merci !!

    Merci du fond du coeur,chère Véronique,d'avoir joint le souvenir de Vincent et Benoît avec celui de Pascal..
    Ils se connaissaient si bien,entre les Grandes Jorasses,qu'ensemble Benoît et Pascal avaient gravies,et réussi,2 fois en hivernale,en Janvier 2006(Voie Goussault-Desmaison avec Franck HENRY,hélas aujourd'hui paraplégique)puis en Février 2008 (Voie Manitua)avec Vanessa FRANCOIS.
    Et les souvenirs avec Vincent ne sont pas moins nombreux,entre les Dolomites,le Cervin,le Dévoluy et les Gillardes,Presles,les Grandes Suites,et j'en oublie sûrement encore!!C'était plutôt de la grimpe pure,mais toujours du bonheur ensemble.
    Ensemble,maintenant,ils se sont retrouvés,depuis que la cordée de nos deux fils a pris le chemin de l'éternité ce samedi 10 janvier,où ils ont été emportés par la chute d'un immense rideau de glace alors qu'ils redescendaient en rappel la "redoutable" cascade de la Lyre à Sixt-Fer à Cheval..
    Pascal et Catherine,parents de Benoît et Vincent,et Sylvie,leur soeur.

    Posté par DROUILLAT Pascal, 16 février 2009 à 09:22 | | Répondre
  • merci véro

    merci véronique , ces 2 photos montrent à elles seules le bonheur que Pascal , Benoît et Vincent avaient de grimper et d être en montagne...
    Vincent souriait aux photos seulement quand il se sentait en confiance avec quelqu'un. Et il l'était avec Pascal.Cette photo le montre bien...

    Lors de la ceremonie d 'adieu à mes chers frères , a l Eglise de Sallanches, Franck Henry a lu un petit texte poignant.
    Puis a la fin , il a salué l ouverture d 'esprit de mes frères, en rappellant qu ils avaient grimpé avec des tas de gens differents , sans préjugés. Il a alors demandé à tous ceux qui avaient fait cordée avec Vincent et avec Benoît, de se lever , et de venir auprès de lui.
    On s 'est rapidement retrouvés une trentaine autour de l 'autel , en silence. Une personne dans le fond de l 'Eglise a commencé a applaudir , timidement , puis ça s est répandu et toute l 'Eglise a ensuite applaudi longuement.J avais l'impression que ce moment de soutien de de chaleur humaine pourrait durer toute ma vie..

    Dans ce moment si émouvant , il me semble que tout le monde pensait à Pascal, il était là, au milieu de nous , je croisais les visages en pleurs des amis de vincent , benoit et pascal et je sentais la présence de Pascal en l 'Eglise... car il faisait partie de toutes ces personnes , il était même LE seul a avoir autant grimpé avec Vincent , comme avec Benoît.
    Voilà, je voulais juste te raconter ça , parce que la puissance de ce moment à l 'Eglise , m a montré que finalement , il n 'y a pas de mort, pas de fin , dans les coeurs des Hommes.

    Je t embrasse , merci encore
    Sylvie

    Posté par Sylvie, 03 mars 2009 à 20:57 | | Répondre
Nouveau commentaire